TEST PATRON: pantalon Gaston

Hello les petits chats,  aujourd’hui on se retrouve dans un article couture. Ça faisait un petit moment que je ne vous avais pas fait d’article test patron de couture. Non pas parce que je n’ai pas cousu, mais surtout parce que je n’ai pas eu l’occasion de faire des photos des vêtements que j’ai pu coudre. Mais, le week-end dernier nous sommes allés à Annecy et nous en avons profité pour shooter ce pantalon.

Ce pantalon c’est le patron de Gaston de République du Chiffon que j’ai un petit peu modifié. Vous me direz comme un petit peu tous les patrons que je couds, oui c’est une habitude chez moi. J’aime bien modifier les patrons afin de me coudre les vêtements que je souhaite.

 

DESCRIPTION:

Le patron original du pantalon Gaston, est plutôt cintré à la taille et au bassin grâce aux pinces dos et une taille haute. Il possède des poches plaquées sur le devant avec un montage braguette zippée. C’est un pantalon 7/8 qui s’évase à partir du bas de la cuisse jusqu’aux chevilles.

C’est un très joli modèle qui peut se porter autant au printemps, qu’en automne en fonction du tissu choisi et qui s’accorde assez facilement avec n’importe quel haut : une blouse, une chemise, un t-shirt.

Pour ma part, j’ai décidé de lui donner un côté plus jeans. Pour cela, j’ai supprimé les poches plaquées des devants pour les mettre aux niveaux des fesses. Et pour ne pas laisser le devant vide, j’ai fait des poches cavalières. Concernant la braguette j’ai supprimé le montage de la fermeture à glissière, pour la remplacer par des boutons jeans visible. Et pour finir j’ai pas mal jouée sur les surpiqures qui ne sont pas très marquées puisqu’elles sont blanches, mais qui reste présente grâce au fil épais.

POINT À MAITRISER:

-montage braguette

-montage poche cavalière

-montage ceinture

-surpiqure

 

MATERIEL:

On est sur un modèle compliqué dû aux différentes techniques de couture à maîtriser. Néanmoins, qui est réalisé dans une toile moyenne a épaisse comme de la gabardine, du denim … ce qui ne complexifie pas le montage. Il est dit qu’il faut choisir un tissu contenant un peu d’élasthanne, information qui est passée à la trappe !

Pour coudre ce pantalon j’ai choisi une toile de coton écrue, que j’ai acheté dans la boutique Agnès B à Lyon. J’avouerai que mon choix de tissu n’est pas le meilleur puisqu’il ne contient pas du tout d’élasthanne et qu’il est plutôt transparent. Il reste tout de même très agréable à porter et surtout très frais pour ce printemps.

Concernant les fournitures j’ai acheté des boutons jeans de couleur or ainsi qu’un fil de coton épais chez Rascol, d’ailleurs je vous les ai présenté dans cette video.

 

RÉALISATION ET MODIFICATION :

Pour la confection du modèle j’ai commencé par patronner mes poches cavalières. Je me suis basé sur un jean de ma garde-robe pour les mesures. Mais ce n’est pas très compliqué ni à patronner, ni à coudre. Il y a en plus le fond de poche dessus, le fond de poche dessous, qui sont dans de la doublure et un empiècement qui lui est dans le tissu du pantalon.

Ensuite, je me suis attelée au montage de ma braguette qui est beaucoup plus simple que s’il y avait eu un zip. J’ai simplement cousus le sous pont avec le devant droit et j’ai posé les boutons jeans. D’ailleurs j’ai fait une petite boulette à ce niveau, il aurait fallu que mes boutons jeans soient moins centrés et plus décalé vers la couture entre le sous pont et la jambe droite. Mais ça ne le rend pas importable. J’ai plié et surpiqué le pont gauche et j’ai fait les boutonnières. 

Je suis passé sur le dos et j’ai fait mes deux pinces de chaque côté. N’ayant pas de pointage pour plaquer mes poches arrières. J’ai décidé d’assembler les côtés extérieurs et intérieurs des jambes devant et dos avec un grand point pour que ce soit plus simple à découdre. J’ai passé le pantalon et j’ai fait des marquages au feutre friction pour le positionnement de mes poches. 

J’ai décousu les côtés et j’ai pu plaquer les poches et faire des surpiqûres avec le fil blanc épais. Puis j’ai assemblé les côtés intérieurs devant et dos et j’ai fait une double surpiqûre comme sur les jeans. Ensuite, j’ai assemblé les côtés extérieurs.

À ce moment-là le plus gros du pantalon est fait il ne reste plus qu’à monter la ceinture et faire l’ourlet. J’ai donc commencé par la ceinture et j’ai pris tous les passants en sandwich entre les deux morceaux de ceinture, que j’ai ensuite retournée. J’ai monté ma ceinture de façon très classique : on assemble, on retourne et on surpique. 

Et avant même de faire l’ourlet j’ai passé le pantalon pour faire quelques ajustements comme très légèrement recintré la largeur des jambes. J’ai repris les coutures internes et externes, d’un petit centimètre, en partant du genou jusqu’en bas. J’ai également ajusté la longueur du pantalon. Étant petite,  je pense avoir enlevé un peu plus de 4 cm.

 

BILAN :

Le patron du pantalon Gaston est très bien fait et très facile à modifier si on le souhaite. Malgré tout je trouve que les explications ne sont pas accessibles à tout le monde notamment celles concernant le montage braguette qui sont très clairement incompréhensibles, mais rassurez-vous il existe des centaines de tutos sur Internet concernant le montage braguette. 

Le pantalon est assez agréable à porter même si j’avouerai que la matière choisie n’est pas vraiment adaptée, dû à sa transparence et qu’elle ne soit pas extensible. Il faut que je rentre les fesses pour l’enfiler puisqu’il est plutôt cintrée à la taille. Mais justement, le fait qu’il soit cintré à la taille est vraiment positif, on a vraiment pas besoin de mettre de ceinture, il épouse parfaitement la taille et le bassin en même temps.

J’aime beaucoup ce pantalon 7/8 et je n’en ai pas un seul qui lui ressemble dans ma garde-robe. Je pense donc le porter de temps en temps, mais peut-être pas autant que ce que j’aurais pensé, dû aux quelques petites erreurs que j’ai pu faire. Néanmoins, je pense m’en refaire un autre, mais cette fois-ci dans une matière légèrement extensible et surtout qui n’est pas transparente ^^

Sinon est ce que vous avez déjà cousu ce patron ou bien un autre patron de pantalon ? Est-ce que vous aviez rencontré des difficultés ? Dites moi tout 🙂

 

SIGNATURE-BLOG  

14 thoughts on “TEST PATRON: pantalon Gaston

  1. s0lange06 Répondre

    Coucou, bravo pour cette réalisation 🙂 Je serais incapable de faire ça ^^

    1. rocklemonblog Répondre

      merci beaucoup 🙂

  2. beautyeclat Répondre

    C’est très joli ! Bravo pour cette création 🙂

    1. rocklemonblog Répondre

      merci c’est gentil 🙂

  3. Blonde and Peonies 🌸⚜ (@MarionLsX) Répondre

    Le résultat est vraiment sympa, bravo, des bisous 🙂

    1. rocklemonblog Répondre

      merci beaucoup 🙂

  4. Sandy Répondre

    Coucou ! Le résultat est vraiment sympa 🙂
    Je suis toujours admirative quand je vois quelqu’un coudre ses propres pièces ^^ je n’ai pas les compétences, et je n’aurais sûrement pas la patience
    Des bisous

    1. rocklemonblog Répondre

      Merci, c’est ma passion et mon métier donc forcément je prend le temps et j’aime ça 😉

  5. pichetteetpaillettes Répondre

    C’est une super réalisation.
    Je ne me suis pas encore lancée dans les vêtements mais cela ne va pas tarder.
    Des bises

    1. rocklemonblog Répondre

      Je ne peux que t’encourager à commencer la couture et surtout persévérer 😉

  6. Anthopom (@AnthoPo) Répondre

    Hey !!
    Le résultat est pas mal du tout 😀 Bravo !!

    1. rocklemonblog Répondre

      merci beaucoup 😉

  7. Mad.R Répondre

    Coucou ! Je suis incapable de faire ça ! Bravo !!

    Dommage pour la matière non extensible… tu m’as fait rire en lisant que tu as dû « serrer les fesses » 😂 !!

    Bisous

    1. rocklemonblog Répondre

      merci beaucoup 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.