TEST PATRON: La robe Akita

Hello, comment allez-vous en cette seconde semaine de confinement ? Autant vous dire que moi, je pète le feu !! La semaine dernière, j’ai travaillé pour la maman de mon copain. Cette semaine, je suis contente de retrouver mes projets en cours et surtout ma machine à coudre et mes cousettes. D’ailleurs aujourd’hui, je vais vous parler de la robe Akita de Pretty Mercerie que j’ai terminé il y a quelques semaines, mais je n’ai pas eu le temps de vous la présenter.

Akita c’est le premier patron de Pretty Mercerie que je couds, je l’ai acheté avec deux autres patrons, la robe Cosmo et le manteau Yokohama. D’ailleurs à la base Pretty Mercerie, c’est un eshop de tissus et merceries avec de très jolies matières et print.

DESCRIPTION:

Akita, c’est une robe chasuble sans manche et ce qui m’a tout de suite plu, c’est sa coupe rétro qui est très en vogue. Le décolleté en V contraste avec l’ampleur de la robe. Mais Akita c’est aussi un jeu de panneau et de surpiqûre devant et dos.

Le plus de cette robe, ce sont les poches dans les coutures cotées. Je vous avoue que je ne les ai pas faites, je ne suis pas très poche dans les robes. J’aime bien les poches sur les vêtements lorsqu’elles sont décoratives. Je ne les utilise que très rarement parce que ça déforme le vêtement. J’utilise seulement mes poches de jeans pour mettre mon téléphone, sinon tout est dans mon sac …

Côté technique, cette robe à un zip milieu dos et elle est entièrement doublée, tout ce que je n’ai pas fait. Je n’ai ni doublé, ni posé de zip, simplement parce qu’elle peut s’enfiler sans, de ce fait je trouvais le zip inutile et pas très esthétique. Pour la doublure c’est pareil, je ne la trouvais pas très utile, surtout parce que c’est une robe que je porte en mi-saison et si vraiment il fait froid, je mets un collant et une grosse veste.

Bref, je l’ai totalement dénaturé, mais terriblement simplifié !!!

 

POINT À MAITRISER :

-surpiqure

-montage de zip

-montage doublure

 

MATERIEL :

Cette robe, je l’ai réalisé dans un coupon que j’ai acheté chez Toto tissu. C’est un tissu avec un toucher peau de pêche qui est en 100% polyester de couleur terracotta, mais j’avais vraiment envie de cette texture et de cette couleur. Comme indiqué dans le livret technique, j’ai acheté 2m de tissu et autant vous dire qu’il me reste un sacré coupon. En fait, je coupe pièce après pièce pour économiser au maximum du tissu, surtout lorsqu’il y a peu de pièce. C’est un petit peu plus long, mais je me retrouve avec des chutes plus grandes et utilisables. Et sinon j’ai utilisé un cône de fils que je vous ai présenté dans cette vidéo.

 

RÉALISATION ET MODIFICATION :

Dans un premier temps et au vu de la grille de taille, j’ai coupé la robe en taille 42. Je l’ai entièrement monté et avant de faire les finitions, je l’ai essayé. Et là, grosse surprise, enfin mauvaise surprise !!! Rien n’allait, la robe était un petit peu trop grande, mais surtout le volume était beaucoup trop important et ne la rendait pas du tout saillante. 

Et je pense que mon choix de tissu y est pour quelque chose. Je dirais que mon tissu n’est pas tout à fait adapté pour ce genre de vêtement dû à son tombé qui je pense est trop droit pour la coupe de cette robe, qui mériterais un tissu légèrement plus “fluide”.

Le gros avantage que j’avais, les finitions n’étaient pas faites et la robe est composée seulement de quatre panneaux. J’ai donc raboté petit à petit sur les côtés. Avec un large point, sans couper, j’ai ajusté l’ampleur de ma robe jusqu’à ce qu’elle me convienne.

Je dirais que j’ai enlevé facilement 4cm à partir du bas et que je suis remonté à la poitrine en enlevant 1cm, par demis côtés. J’ai également enlevé un petit peu plus, sur les bas des dos pour qu’ils ne reviennent pas sur les devants. Bon en soit rien de très compliqué, mais des ajustements qui me permettent de la porter aujourd’hui !

Étant donné que je n’ai pas doublé la robe, j’ai simplement surfilé entièrement mes encolures et emmanchures puis j’ai fait un remplis pour les finitions des bords.

Le montage n’est vraiment pas très compliqué et en même temps vu le modèle, c’est normal. Et de ce fait, c’est un patron que je conseille au débutant, vous pouvez aborder la pose du zip est le montage de la doublure assez facilement, mais ce n’est pas indispensable !!! Le montage de la robe est bien expliqué avec des petits schémas et le livret technique est plutôt clair.

Quant à moi, je ne pense pas me refaire une nouvelle Akita, simplement parce que j’aime bien la coupe, mais j’aime avoir des vêtements tous différents les uns des autres.

 

BILAN :

Akita, c’est une robe d’une simplicité incommensurable que je vous recommande si elle vous plait, mais votre choix de tissu vas vraiment influer sur la coupe de la robe. Mais rien est perdu si comme moi votre tissu est trop raide !

 

 

SIGNATURE-BLOG  

8 thoughts on “TEST PATRON: La robe Akita

  1. Sandy Répondre

    Coucou ! Une très jolie robe 🙂
    La coupe ne me conviendrait pas, mais elle te va super bien
    des bisous

    1. rocklemonblog Répondre

      Merci beaucoup 🙂

  2. s0lange06 Répondre

    Félicitations pour cette nouvelle création, j’aime beaucoup la couleur 🙂 Bisous

    1. rocklemonblog Répondre

      Hihi, merci ! Oui la couleur fait très automne .

  3. Romain Répondre

    Elle est toute mignonne cette robe ! ^^
    Elle a une jolie couleur et elle s’associe très bien avec ton joli pull. 🙂

    1. rocklemonblog Répondre

      Merci beaucoup 🙂

  4. Isabelle Frappier Répondre

    Très jolie robe!

    1. rocklemonblog Répondre

      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.