TEST COUTURE: manteau Ivanne S

Bonjour, aujourd’hui je voulais présenter ma dernière cousette en date, qui d’ailleurs n’est pas totalement terminé !!! C’est un manteau et il faut savoir que la dernière fois que j’ai fais un manteau c’était pour mon examen de bac pro MMV. J’étais tombé sur un tissu vert herbe qui senté l’algue quand on le repassé. Mais je m’en suis plutôt bien sortis !!!
Du coup j’ai réitéré l’expérience du manteau est avec le célèbre patron Magnésium d’Ivanne S.

test couture: manteau magnesium

 

Description du manteau:

Ce patron est comment dire… très versatile !!! Sur le site, vous avez la possibilité d’acheter le patron de base avec plusieurs choix: la longueur du manteau ou de la veste , le boutonnage qui peut être simple ou double, le dos qui peut être agrémenté d’un plus creux , d’une martingale et il y a également un col avec les coins légèrement arrondis. En complément de ce patron la créatrice nous offre un pack avec quelques finitions en plus. Et il y a un pack complémentaire, avec cette fois-ci plus de cols, de poches, et autres finitions qui rendent la veste ou le manteau totalement différents du patron classique. Avec le pack complet, vous pouvez tout mixer et faire un trench, une veste esprit tailleur, un manteau officier, un manteau classique avec col tailleur… bref une multitude de choix.

Pour ma part, j’ai choisi de réaliser un manteau plutôt classique, avec un col tailleur, des poches passepoilées, doublé et bien chaud, comme je vous le disais dans cet article. Mais comme à mon habitude, j’ai décidé de pimper un peu plus ce manteau pour lui donner un côté un peu plus “haut de gamme”. J’ai donc ajouté une fente milieu dos, j’ai également refait entièrement les manches et ajouter des fentes également. En me basant sur les mesures existantes des manches, je les ai retravailler de façon à faire des manches tailleurs donc en deux parties et pouvoir ajouter des fentes.

En soit, ce manteau n’est pas vraiment très compliqué dans sa réalisation, oui je dis ça à chaque fois … Je dirais que les poches passepoilés faite dans un lainage c’est ce qu’il a de plus compliqué. Mais comme je l’ai un peu modifié, les fentes m’ont bien prise la tête, mais heureusement que j’ai fais une toile pour bien tout validé et m’entrainer !!!

C’est très rare que je fasse une toile avant de faire un vêtement, mais lorsque ce sont des pièces un peu travaillé, avec quelques modifications ou qui demande une vérification de taille, je fais une toile. Ca me permet de bien valider mon modèle, de tester des techniques de couture.

 

Point à maîtriser:

-poche passepoilé
-montage col tailleur
-fente doublé
-montage doublure

 

Matériels:

Pour réaliser ce manteau, j’ai utilisé un lainage sable de chez Bennytex en 90% de laine, donc autant vous dire qu’il va bien me tenir chaud !!! Pour la doublure, à la base je voulais prendre un crêpe de polyester écrus avec de petits motifs coeurs noir et doré qui serait parfaitement allée avec la couleur sable du manteau, le problème c’est que j’ai trop attendue avant de la commander ^^. Je me suis rabattue sur cette doublure que j’avais commandé en même temps que le lainage. D’ailleurs ce n’est pas une doublure, mais c’est un crêpe de polyester. Mais je voulais absolument une belle doublure avec des motifs sympas mais pas les classiques arabesques ou pois qui font vieillot !!! Et ce crêpe est parfait en tant que doublure, on glisse facilement les bras dans le manteau.

 

Merceries:

Entre la doublure et le lainage, j’ai cousu un passepoil doré, c’est un biais que j’ai trouvé chez mondial tissu, que j’ai plié en deux.

Puisque je voulais un manteau d’hiver vraiment chaud, j’ai choisi d’ajouter une triplure. Pour cela, j’ai simplement thermocollé le devant et le dos du manteau avec un thermocollant assez épais. C’est un entoilage molleton, fais pour le matelassage et donc garder la chaleur que peut produire le corps. Je l’ai trouvé chez Mondial Tissus. Et pour ajouter la triplure, j’ai choisi de faire une taille 40, pour ne pas me sentir engrossé dans ce manteau et pouvoir mettre un pull en dessous.

Concernant les boutons, vous pouvez voir qu’ils n’y sont pas encore !!! Je suis allée en mercerie sur Lyon, mais je n’ai rien trouvé de moderne, simple et élégant. Mais je viens d’en commander sur le site de Mercerie Extra, je viens de découvrir ce site, qui est une mine d’or pour tout ce qui concerne la lingerie.

 

Réalisation et modification:

Les explications de montages sont claires, mais j’avoue ne pas trop les avoir suivi puisque le modèle ne comporte pas énormément de morceaux. J’ai commencé par surfiler toutes mes pièces, même si on est sur un vêtement doublé. Et pour le montage, j’ai utilisé une aiguille de 100.

J’ai commencé par faire le devant avec les poches passepoilés et j’ai d’ailleurs ajouté un rabat de poche. J’ai ensuite assemblé les deux dos jusqu’au cran prévus pour la fente et j’ai assemblé les côtés dos avec les côtés devants.

J’ai continué avec le montage des manches tailleurs et avant de les coudres au manteau, j’ai thermocollé une bande dans le molleton, juste au niveau de la tête de manche, pour avoir un joli bombé. Je les ai assemblé au manteau et j’ai mis des épaulettes pas trop épaisse. L’avantage c’est que j’ai un manteau qui à un style assez classe et droit avec les épaulettes. Ensuite je suis passé au montage du col que j’ai pris en sandwich entre les parementures et le manteau.

J’ai assemblé la doublure de la même façon que le manteau en laissant bien un trou dans l’une des manches pour retourner le manteau et j’ai commencé par faire les fentes avant d’assembler la doublure au manteau. J’ai fait la fente du milieu dos en premier et j’ai continué par les fentes des manches. Finalement j’ai assemblé et fermé la doublure avec le manteau.

Avant de fermer la doublure de la manche, j’ai essayé le manteau et j’en ai profité pour le recintré un petit peu sur les coutures de côtés et j’ai également fait un point main pour bien maintenir ma valeur d’ourlet.

 

Bilan:

Plutôt positif, puisque j’ai déjà une autre idée de manteau à me coudre !!! J’ai un petit eu galéré pour le montage des fentes, mais ça faisait vraiment longtemps que je n’en avais pas fait. 

Le patron est vraiment sympa à coudre et puis c’est un bon investissement, on peut autant se faire un manteau d’hiver, qu’un trench pour la mi-saison, qu’une petite veste pour les soirées d’été. Les explications de montages sont claires et détaillées par de petits schémas ce qui les rend plus facile à lire. Vous retrouvez également plein de conseil pour avoir une veste ou un manteau parfait.

En bref, c’est vraiment une modéliste que je vous conseil, dommage qu’il y est peu de patrons…

test couture: manteau magnesium

test couture: manteau magnesium

test couture: manteau magnesium

test couture: manteau magnesium

test couture: manteau magnesium

test couture: manteau magnesium

SIGNATURE-BLOG  

2 thoughts on “TEST COUTURE: manteau Ivanne S

  1. […] mon tissu avant de couper et coudre, sauf s’il s’agit de laine, d’enduit … Pour mon mant... rocklemonblog.com/organiser-un-nouveau-projet-couture-mes-conseils
  2. Debée Répondre

    Whaou je suis impressionnée par ton travail !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.