Mon premier projet couture: mes conseils

Bonjour mes chats, aujourd’hui je vous donne 10 conseils super important à mes yeux, lorsque vous débutez un projet couture et que vous êtes débutant(es) !!! La couture c’est génial, vous pouvez vous faire vos propres vêtements et accessoires, perfectionner votre style… Mais si vous débutez vous allez vite vous démotiver et abandonner surtout si vous ne suivez pas ces quelques conseils.

Je vais vous livrer des conseils qui tombe sous le sens, mais en le disant c’est encore mieux !!! Pour la plupart, c’est avec l’expérience que j’ai appris à mettre en pratique ces quelques aides. Et pour d’autres, je les ai appris lors de mes études de couture et modélisme. Ces conseils sont à suivre si vous savez déjà utiliser votre machine à coudre et que vous savez coudre un minimum, sinon je vous conseille d’aller faire un tour sur cet article qui vous explique la base de la base !!!

  • Dans un premier temps, je vous incite fortement à commencer par un projet facile et d’utiliser des matières faciles pour coudre. Si vous commencer la couture par réaliser un manteau en laine épaisse avec une doublure, ou bien un soutien-gorge en dentelle et lycra, ou encore une robe smockée avec des manches en mousseline, vous êtes foutus(es), vous ne les terminerez jamais et vous abandonnerez la couture. Il vaut mieux commencer par vous faire des coussins, des totes bag, des pochettes, des essuis tout, des trousses… Plus vous commencerez avec des projets facile et rapide plus vous aurez envie de continuer et de progresser. Et c’est pareil pour les tissus, préférez le coton, le lin pour débuter. Mais il faut passer par la case départ : projet couture facile et rapide.

  • Lorsque que vous avez trouvez le patron et le tissu pour débuter, il faut préparer son tissu. Pour préparer votre tissu, vous devez le laver afin de le stabiliser !!! Même si aujourd’hui, pour la plupart des tissus, ils ont été stabilisés, ça reste une étape vraiment importante. Lavez-le, faites-le sécher et repassez-le. Se serait vraiment dommage de faire une petite robe parfaite et que vous ne rentriez plus dedans après lavage.

 

  • Je vous suggère également de vous assurer d’avoir tout le matériel nécessaire à la bonne réalisation de votre projet. Si vous souhaitez poser des pressions, vous devez avoir tous les éléments de pressions, la pince et les embouts qui vont avec pour poser les pressions. N’oubliez aucun outillage, merceries, afin de ne pas perdre de temps, d’oublier et de passer à un autre projet avant de le terminer.

  • D’un côté vous avez votre patron et de l’autre le tissu, vient le moment de lire correctement les explications, la gamme de montage. Vous trouvez plein d’information cruciale quant à la coupe et au montage de votre produit. Assurez-vous de bien tout comprendre, quitte à faire quelques schémas et annotation pour vous aider au montage ou à la coupe. Vous retrouverez également le nombre de pièce à couper, la quantité, dans quel tissus, les valeurs de coutures en fonction des assemblages et finitions…

 

  • Vient le moment de la coupe, c’est très important que le droit fils de chacun de vos éléments de patron soit parallèle à la lisière. Le droit fils (DL) est toujours indiqué sur les patrons, c’est une flèche de direction. La lisière du tissu, ce sont les bords perdus de part et d’autre de votre tissus. Tous les éléments de votre patron doivent donc être parallèle à la lisière et les droits fils dans la même direction. Si vous suivez ce que je viens de vous dire, vos cousettes ne se déforment pas, vous ne risquerais pas d’avoir des pièces qui vrille (qui tourne), le tombé de chacune de vos pièces sera identique. Toutes vos pièces auront la même couleur, les mêmes reflets puisqu’elles auront été couper toutes dans le même sens. Lorsque vous avez votre patron et votre tissu, prenez le temps de faire plusieurs placements, afin d’optimiser au maximum votre tissus. C’est important surtout si vous abîmez un élément durant la confection et que vous devez le recouper, vous serez content d’avoir du rab de tissus.

  • Une fois que vous avez tous coupé, assurez-vous qu’il ne manque aucun élément à couper. Je vous conseille également de noter l’envers sur chacun de vos éléments surtout si l’endroit et l’envers de votre tissus peuvent se confondre. Vous devez vous assurez d’avoir fait tous les crans de montage, d’avoir noté toutes les marques de pinces et autres. Et surtout stocker tous vos éléments de patron au même endroit, dans une petite boîte, une enveloppe Craft, une pochette plastique, pour ne rien perdre.

 

  • Vous êtes prêts(es) à coudre, alors avant de vous lancer, vous récupérez une chute du tissus choisis et vous réglez votre machine en fonction du modèle à coudre et du tissu. N’hésitez pas à changer d’aiguille pour éviter les fils tirés, modifiez la longueur du point, faites une à deux canettes par cousette. Si vous utilisez une surjeteuse, c’est la même chose, réglez la pour ne pas avoir de surprise. En vous assurant de régler vos machines vous évitez plein de petit problème et votre couture seras plus fluide et plus agréable, surtout que ce sont des petits réglages qui vous prenne tout au plus 10 min.

 

  • Si la couture vous plait vous allez avoir envie de progresser, de faire des modèles plus compliqués, de coudre de nouvelles opérations que vous ne maitrisez pas… Et c’est lorsque vous avez lu les explications de montage que vous savez si vous avez déjà réalisé ces opérations, si ce n’est pas le ça ou alors que votre tissu et plus délicat à travailler, alors faites des tests. Vous recoupez les parties plus complexes et vous vous entraînez à les réaliser. Ce n’est pas avec vos “vrais” pièces qu’il faut vous entraîner, surtout si vous devez poser un zip et que c’est la dernière étape et que vous vous louper !!! En cours, c’est test étaient appelés pièces d’études, on avait un classeur avec une fiche explicative, des schémas et des sections et les pièces d’études step by step afin de ne pas se tromper et de s’y référer pour plus tard.

  • Tout au long de votre projet, je vous conseille de ne pas lésiner sur le faire à repasser. Repassez les coutures, préférez les ourlets… Le fer à repasser est un outil magique, qui est indispensable à la couture. Quand je couds, je suis assise au bureau, en face de moi j’ai ma machine à coudre, de l’autre côté du bureau j’ai ma surjeteuse et derrière moi, j’ai ma table à repasser. Mes trois appareils sont branchés sur la même multiprise et je jongle entre les trois, enfin surtout entre le fer et la machine à coudre !!! Je suis tout le temps en train d’ouvrir les coutures, de repasser pour faire une couture anglaise, de préformer un revers ou un ourlet, de bien aplatir les coins…

 

  • Mon dernier conseil c’est que vous ne devez surtout pas oublier que la couture doit rester un plaisir, une activité, une passion et ça ne doit pas vous prendre la tête. Alors prenez votre temps, mettez autant d’épingles qu’il vous plaira, soyez méticuleux(euse), trompez- vous, recommencez… Mais faites-vous plaisir !!!

Et voilà, je viens de vous livrer mes conseils de base, que j’applique aux quotidiens, pour n’importe quel projet couture, que ce soit une taie d’oreiller en coton ou bien une robe en mousseline… Ce sont des conseils indispensables à connaître qui vous font gagner du temps et de la patience.

J’espère que cet article vous aura plu, je vous fais de gros bisous et on se retrouve la semaine prochaine dans un nouvel article ou sur les réseaux sociaux.

SIGNATURE-BLOG  

2 thoughts on “Mon premier projet couture: mes conseils

  1. Marielle Répondre

    je lis tes articles avec attention et plaisir. Merci charlotte 🙂

    1. rocklemonblog Répondre

      Merci beaucoup Marielle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.