Mon matériel indispensable de patronage

Salut les couturiers (ères) en herbes, dans l’article du jour, je vous présente tout le matériel indispensable pour vous créer un patron de couture ou bien tous simplement en recopier un !!! Et pour créer un patron ou en modifier un, il vous faut un petit peu de matériel afin d’être précis et de ne pas se retrouver avec un décalage entre le dos et le devant ^^ Je vous avais déjà publié cet article il y a un moment.

  • Règles :

Il existe des centaines de règles toutes différentes les unes des autres, pour patronner vous en avez besoin de quelques-unes qui sont précises et qui sont gradués en cm.

 

-Règle japonaise :

C’est une règle en plastique transparent, mesurant 50cm sur 5cm de large. Cette règle est graduée tous les millimètres, elle vous permet donc de créer toutes les parallèles et perpendiculaire de façon très précises. Vous retrouvez également des repères afin de tracer des diagonales. C’est l’outil que j’utilise le plus lors de la création de patron, son gros plus c’est qu’elle est très pratique pour tracer les valeurs de coutures grâces à son échelle. La règle japonaise est fragile et peut rapidement s’abîmer, se tordre, se casser. Vous devez faire attention et ne jamais la poser sur votre poste de repassage, près de votre ordinateur (qui chauffe), la laisser par terre ou encore la prendre avec vous sous la machine à coudre^^.

 

-Réglet :

Le réglet est une règle en métal, je vous conseille deux dimensions : un réglet de 15cm et un autre réglet d’1m50 ou 2m. Le petit réglet vous sera très utile sous la machine pour contrôler les valeurs de coutures, plier et repasser avec le fer, retourner un coin, noter les repères pour une poche passepoilée… Le second réglet de 1m50 ou 2m est utile lorsque vous faites des patrons et que les lignes dépassent 50cm, si vous débutez dans le patronage vous pouvez vous en passer. Vous trouvez très facilement des réglets dans des magasins de bricolages.

 

  • Equerre/ rapporteur :

Pour ma part, j’ai une équerre qui fait rapporteur également. Pas besoins d’acheter du matériel de compétition, l’équerre et le rapporteur pour collégien suffit amplement puisque que ce n’est pas ce que l’on utilise couramment. Ils sont très utiles si vous faites vos propres patrons puisque surtout le rapporteur, sinon vous avez la jap’ qui vous aide à tracer des angles droits… Mais ça ne coûte pas bien cher et ça peut vous être utile si vous avez du mal à utiliser la jap’.

 

  • Perroquet/pistolet

Ce sont deux outils pour tracer les courbes des emmanchures, des encolures…Le perroquet est un peu plus grand que le pistolet, mais le pistolet vous permet de tracer plus de courbe. Ils sont indispensables, que ce soit pour tracer un patron ou pour en recopier un. En mercerie, on trouve assez facilement des pistolets, préférés les grands plutôt que les petits, rappeler vous que vous tracez des vêtements à votre taille donc vous outils doivent être « proportionnels », il en ai de même pour les autres outils…

 

 

  • Papier

Je vous ferai un article plus détaillé sur le sujet du papier, mais pour tracer ou recopier un patron, il vous faut du papier, de soie, kraft, machine, calque, à patron, en rouleau… ça n’a pas d’importance, tester les différents papiers et vous trouverez celui que vous préférez. Pour ma part j’utilise des rouleaux de papier pour traceur, lorsque je créer des patrons. Lorsque je recopie un patron, soit j’utilise du calque, soit mon rouleau.

 

  • Porte-mine

Lorsque je recopie ou que je trace un patron, je le fais avec un porte-mine de 0.5mm et il ne faut pas utiliser des mines plus grosses puisque que vous serez moins précis ^^ J’utilise également des stylos feutres pointes très fines pour écrire le nom des différents éléments sur mes patrons et une gomme évidemment !

 

  • Ruban adhésifs repositionnable

Il existe plusieurs types de ruban adhésifs, le cristal, le positionnable. Pour faire des patrons le repositionnable est vraiment pas mal, surtout si vous vous êtes trompé, il s’enlève assez facilement sans déchirer votre feuille. J’utilise souvent le ruban adhésif pour fermer des pinces, ouvrir une manche pour l’élargir, rallonger un patron…

 

  • Roulette

Ce petit outil ressemble assez à une roulette pour couper une pizza, mais ce n’est pas une lame, mais plein de petits picots. Cet outil m’est très utilise lorsque je recopie un patron de magazine sur mon rouleau de papier. Sur ma table, je pose mon papier, ma planche de patron et je passe ma roulette sur les traies correspondant à la taille que je souhaite sur mon patron. La roulette fit plein de petits trous sur mon papier et je n’ai plus qu’à prendre ma jap’, mon pistolet et mon porte-mine.

 

  • Ciseaux à papier

Comme je vous le disais dans cet article ,il vous faut plusieurs paires de ciseaux et notamment une pour couper vos patrons, je n’ai pas vraiment de conseil à vous donner sur une paire de ciseaux papier.

 

Si vous êtes déjà bien équipée pour faire de la couture, vous aurez également besoin d’un mètre ruban pour prendre vos mesures, afin de recopier le bon patron. Le mètre ruban est également utile pour mesurer les lignes courbes comme les emmanchures…

 

J’ai fait le tour de mon kit à patronage, les autres outils que je peux avoir ne sont pas indispensables lorsque l’ont débute en patronage, j’espère que cet article vous aura plu, je vous souhaite une belle semaine !!!

 

Patron : tracer d’un vêtement sur papier et permet de les concevoir.

Patronage : c’est le patron auquel on ajoute les valeurs de coutures.

 

 

Bis xxx

SIGNATURE-BLOG  

2 thoughts on “Mon matériel indispensable de patronage

  1. Manon Répondre

    Tu te le procures où le papier ? C’est toujours ce qu’il me manque, j’aime pas trop le papier de soie qui lui est plutôt facile à trouver…

    1. rocklemonblog Répondre

      Moi non plus, je trouve que le papier de soie est trop fin et fragile.
      Mon papa m avais ramener un rouleau de papier pour tracer sinon c etait des vieux brouillons a lui en format A3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.